mamelon_1
mamelon_1
mamelon_1
mamelon_1

Non il ne sera pas ici question des dangers de certaines encres de causer le cancer. Non. Dans un élan plus positif, nous nous pencherons plutôt sur l’aide incroyable que peuvent apporter certains tatoueurs cosmétiques en redonnant l’esthétisme du corps à certaines femmes. Dans certains cas, il s’agira de redessiner l’aréole et l’ensemble du mamelon. À d’autres moments, il pourra s’agir de dessin directement tatoué sur les tissus cicatriciels de la peau de seins qui ont dû être retirés.  On peut voir aussi le tatouage éphémère au henné sur les crânes de femmes qui ont perdu leurs cheveux à la suite d’un traitement de chimiothérapie. Quoi qu’il en soit, il s’agit du tatouage au service de la santé. Pour ce premier blogue, concentrons-nous sur le mamelon en 3d.

Le cancer est déjà assez difficile à vivre par la peur qu’il suscite d’une mort potentielle et des souffrances physiques, qu’il attaque l’être de partout, même dans l’image corporelle qui lui est renvoyée dans le miroir. Certains tatoueurs ont ainsi décidé de se spécialiser dans la restructuration visuelle du mamelon. On ne recrée pas un mamelon, on le dessine et l’effet est à s’y méprendre. Cette opération se fait par un chirurgien, une infirmière ou encore un tatoueur cosmétique.

Lors d’une mastectomie, il est souvent possible pour le chirurgien de reconstruire le mamelon. En fait, ce ne fut longtemps pas la priorité des chirurgiens qui désiraient avant tout, sauver la vie de la patiente. Maintenant, par des découvertes ingénieuses, on réussit à refaire un mamelon, à l’aide de tissu cutané et de graisse pris sur l’un des deux seins. La femme se retrouve ainsi avec le sein parfait au niveau de la forme, pas ses implants. Mais comme le mamelon demeure de couleur chair, sans autre coloration, la patiente se rappelle à chaque fois qu’elle le regarde, que sa poitrine a été malade. Elle arrive ainsi complètement mise à nu, à l’institut ou à l’hôpital.

Avec l’aide de crayons, on dessine d’abord des esquisses, directement sur la peau. On trouve la grosseur et la teinte désirées. La combinaison de techniques d’ombrage avec les pigments d’encre de couleur naturelle permet un effet réaliste, esthétique et complètement bluffant.

Un bon tatoueur cosmétique ou technicien en micro pigmentation est en mesure de dessiner un mamelon en 3d lorsqu’il n’a pas été possible de le reconstituer lors de l’intervention chirurgicale. Au niveau de la douleur, bien entendu le tatouage est un acte où on injecte l’encre dans le derme sous l’épiderme, à l’aide du fusil que l’on nomme le dermographe. Ce n’est pas toujours agréable et le seuil de douleur dépend d’une personne à une autre. Un produit analgésique topique est utile pour rendre la peau moins sensible. Enfin pour ces femmes, il s’agit de la dernière étape du processus d’intervention en oncologie. Et le jeu en vaut la chandelle. Les femmes en ressortent ravies et reprennent leur assurance par cette partie retrouvée de leur féminité. Des retouches seront nécessaires puisque le tatou viendra qu’à s’estomper avec le temps.

Il arrive certains cas où, un sein a été atteint du cancer et reconstruit, que l’on doive retoucher l’autre pour la symétrisation. Il est de première importance, pour la beauté du sein, que les deux soient symétriques. Parfois le sein sain (excuser le jeu de mots) demande une réduction pour être identique à l’autre. Dans certains autres cas, on doit faire un redrapage du sein sain, lorsque ce dernier est plus affaissé que l’autre et que l’aréole ne se retrouve pas à la même hauteur. On donne le nom de ptose mammaire à cette intervention.

Dans certains pays, lorsqu’il y a un régime d’assurance maladie gouvernementale, les frais de la procédure de tatouage sont couverts. Le terme utilisé est une pigmentation réparatrice du mamelon en plastie.

Il est aussi possible et préféré par certaines patientes d’apposer un autocollant, soit un mamelon artificiel sur la peau. Mais bien évidemment, ce n’est pas permanent.

Vaut mieux opter, sans aucun doute pour le tatouage médical. Quelle belle idée.