Tatouage tête de mort mexicaine

Quand on pense à une tête-de-mort, universellement, on pense squelette et donc, perte de vie. L’être humain n’existe plus. Il est mort. On le pleure. Mais voilà que si dans la majorité des cultures, il en est ainsi, au Mexique et dans certaines régions d’origines mexicaines des États-Unis, la tête de mort évoque la fête. Qui veut se faire orner la peau d’un tatouage de tête de mort mexicaine appelle au changement, à la joie, à un passage de la vie qui est positif. Un modèle tête de morte mexicaine est festif !
Les tattoos provenant du Mexique laissent place à une certaine incertitude chez la majorité des gens. Mais c’est qu’il faut comprendre. Leurs tatouages féroces et macabres sont pour les Mexicains, des symboles les faisant sourire, remplis de joie. Au Mexique est fêtée au début du mois de novembre, une fête aussi importante que celle de Noël pour les chrétiens. Il s’agit du jour des Morts, où circulent des squelettes, les très célèbres Catrinas, sortes de costumes de femmes mortes-vivantes. La fête commence le 31 octobre (la date peut varier quelque peu d’une année à l’autre), avec la célébration pour les enfants morts, les angelitos. On leur ébauche un autel et un repas est préparé en leur honneur le soir ainsi que le lendemain matin de novembre, au petit-déjeuner.
On change ensuite les offrandes et de jubilaires pour les adultes décédés. On en profite pour aller festoyer dans le cimetière, en nettoyant les tombes funèbres. On apporte aux défunts des fleurs, dont la célèbre rose d’Inde, la cempasuchil.
Puisque tous les autels sont décorés de fleurs colorées, de photos des défunts, de bougies, de crucifix, d’encens, d’œillets d’Inde, il est ainsi possible de revoir tous ces motifs en marquage cutané. Le tatouage de tête de mort mexicaine est souvent garni de fleurs. On peut le voir en pigment d’encre noir et blanc, mais le plus souvent, il est accompagné de couleurs vives, esthétiques et distinctives.
Puisque l’on déguste pendant cette fête du pain de mort et de la tête de mort en sucre, il est aussi possible de voir ce dessin exhibé sur une partie du corps. Parlant des surfaces cutanées susceptibles de se faire orner de ce symbole joyeux, nommons le dos, le biceps, l’épaule, la poitrine, l’avant-bras, les bras, le mollet, la cuisse, le torse, l’omoplate et la fesse. Pour un tatouage fait avec moins de détails, on peut décider de l’exhiber sur le poignet, le cou, la cheville ou sur la nuque.
Comme idée tatouage à demander au tatoueur, au studio de tatouage et de piercing, notons pour ajouter à la tête de mort mexicaine, les os en croix sous la tête.
Le tatouage de crâne en sucre a un beau symbole. Comme les cannes à sucre étaient le lieu de l’esclavage dans les régions d’Amérique du Sud, la tête de sucre tatouée aujourd’hui est un signe de la liberté. Il démontre la joie de la fin de cette période.
Le crâne de sucre symbolise aussi Dia de los Muertos, la fête qui porte le symbole du cycle de la vie. Cette festivité dure un mois complet.
Le tattoo tête-de-mort demande une grande surface et n’est pas tellement apprécié du dermatologue qui refusera sans doute un détatouage au laser en clinique. Le dessin en est un souvent coloré aux multiples détails, qui laissera des cicatrices. Il ne faut pas oublier que le tatouage est un procédé indélébile puisqu’il s’agit d’injecter, à l’aide d’un fusil du nom de dermographe, de l’encre sous la peau, sous l’épiderme, dans le derme, plus précisément. Un détatouage au laser demande de multiples rendez-vous, sur une longue période de temps.
Ce style de tatouage est une parure qui donne un look mode classique. Fréquemment demandé tant en tatouage homme qu’en tatouage femme, il est là pour rester un peu comme l’est le tatouage tribal. Bien entendu il aura ses périodes plus populaires et des moments plus creux. Actuellement, on le voit beaucoup dans le tatouage old school.
Pour qui veut rendre hommage à sa propre vie, il s’agit d’un tatouage tout indiqué. Avec des colliers, de beaux vêtements seyants, des bracelets assortis, des perçages et une jolie coiffure, vous serez dans le vent !
Pour ce qui est des tatouages éphémères, il vous est possible de vous en faire un dessin au henné. Le Mehndi est cet art du Maghreb qui permet de conserver le motif plusieurs semaines.
Pour celles qui ont envie de s’amuser juste pour une soirée ou une occasion spéciale, vous pouvez opter pour la décalcomanie, des estampes ou encore faire le dessin au crayon khôl vous-même.