Tatouage prenom

Le tatouage prénom est souvent sujet de blagues. Il peut être tentant, dans la période de lune de miel, de vouloir se faire encrer le prénom du bien-aimé sur notre peau. Mais, avant de poser ce geste permanent au studio de piercing et tatouage, il y a quelques trucs auxquels vous devrez penser. Nous sommes ici pour vous aider dans votre réflexion.
Il est certain que le motif de tatouage calligraphique est magnifique. Ce n’est pas le côté esthétique du tattoo qui est remis en question. Que ce soit les initiales, le nom, le diminutif ou le patronyme qui est dessiné, le look est souvent de toute beauté. Il est possible que vous restiez avec la personne prédestinée pour vous, toute votre vie et là, ça n’occasionne pas de problème. Si vous vous faites couvrir une région cutanée du nom de quelqu’un qui est décédé, ça convient, car vos sentiments face à cette personne resteront pour toujours. Décider un marquage corporel de son propre prénom n’est pas non plus problématique. Vous resterez toujours avec vous ! Certains optent pour se faire encrer le prénom de leurs parents ou d’un membre de la famille. Ça ne devrait pas occasionné, en principe de difficulté, mais la vie étant ce qu’elle est et les relations parfois si changeantes, il vaut peut-être mieux s’abstenir.
Une mère ou un père peut vouloir souligner l’enfant qui vient de naître, en se faisant tatouer son identité sur la peau. D’une belle consonance, c’est une façon distinctive de signaler la date de venue au monde de son fils ou de sa fille.
Les tatous de prénom sont arborés à plusieurs endroits du corps : l’avant-bras, le biceps, le cou, l’épaule, la nuque, le bras, le pied, l’omoplate et le torse. Il peut s’agir d’un tatouage femme ou d’un tatouage homme. Certains vont pousser à l’extrême et se faire ajouter une scarification.
Traitons du tatouage prénom de son amoureux. On dit qu’un tatouage est plus impliquant qu’un mariage ! Le mariage se dissout, lui. On peut divorcer et l’autre disparaît à jamais. Mais le tattoo ? Il est indélébile et restera toujours là. Nous vous rappelons que le tatouage se fait par injection sous l’épiderme, dans le derme, avec une aiguille, d’un pigment d’encre. Il est donc là pour toujours. Oui, bien entendu, vous pourrez demander au tatoueur un recouvrement, mais vous saurez toujours qu’il se cache dessous. Aller le détatouer au laser par un dermatologue ? Oui, d’accord, mais il y aura peut-être une cicatrice. Il sera présent à jamais.
Il existe des bijoux comme des colliers ou des bracelets avec des prénoms, que vous pourrez porter sur vous, comme alternative. Des lettres en décalcomanie sont aussi disponibles pour inscrire le nom en tatouage éphémère et l’exhiber en toute fierté !