Tatouage encre blanche

Une polémique a eu lieu lors de l’engouement pour le tatouage encre blanche d’il y a quelques années. Plusieurs facteurs entraient en ligne de compte. Faisons état de la situation de l’époque. Ce style était surtout vu pour les tatouages femmes pour le côté sensuel, discret et féminin du motif. Certains dessins étaient aussi vus dans le tatouage homme. Se faire tatouer avec un pigment d’encre blanc se veut un marquage sobre et délicat, symbolisant la pureté et créant un motif comme si c’était naturel. Le tatouage devient fluo sous les lampes UV.
Au départ et depuis toujours, le tatoueur utilise l’encre blanche pour pâlir certaines parties du dessin ou les couleurs impliquées en dégradé et pour ajouter de la profondeur en jeu d’ombre et lumière. En 2013, avec Rihanna, la mode était lancée : tout le monde voulait exhiber ce look en blanc ! Tatouage étoile, tatouage mandala, tatouage fleur, tatouage rose, tatouage tribal. Toutes les parties du corps étaient sujettes à se faire couvrir : mollet, épaule, torse, poitrine, nuque, cou, fesse, pectoral, omoplate, avant-bras, poignet, biceps, dos, cuisse, visage, nombril, bras, derrière l’oreille et crâne.
Mais rapidement, les gens ont déchanté. Premièrement, ce ne sont pas tous les types de peau qui se prêtent au tatou blanc. Les incarnations pâles sont les mieux. Sur une peau foncée, ça ne donne qu’un effet de cicatrice en étant boursoufflé un peu comme la scarification. Cela donne un étrange effet sur l’épiderme.
L’encre blanche utilisée avec le dermographe aurait une certaine toxicité par la trop haute quantité d’aluminium ou de dioxyde de titane dont les conséquences sur la santé ne sont pas mesurées. Il est certain que pour un dessin petit, la concentration dans le corps n’est pas énorme. Le tattoo à l’encre blanche n’est pas recommandé pour une grande surface de toute façon, car l’effet escompté ne correspond pas aux attentes. De plus, il en serait trop coûteux au salon de piercing et de tatouage, car plusieurs séances sont nécessaires.
L’encre blanche jaunit avec le temps et disparaît de façon inégale. Les rayons UV du soleil ont tendance à lui faire perdre son éclat rapidement et sa blancheur.
Avec le temps, c’est l’horreur, le tatou peut ressembler à une maladie de la peau. Il y a toujours possibilité de se faire détatouer au laser par un dermatologue mais les résultats ne sont pas fiables, car il arrive que le tatoo devienne noir et que la cicatrice demeure. L’idéal en cas de regrets, c’est de faire un recouvrement, avec une couleur différente.
L’idéal pour ceux qui demeurent adeptes : tendez vers le tatouage éphémère par décalcomanie. Il y en a de très esthétiques et distinctifs modèles pour s’orner la surface corporelle lors d’un événement spécial comme un mariage, un bal. Imaginez avec des parures, colliers, bracelets, délicats perçages et coiffure adaptée, l’effet chic et majestueux que cela vous procurera !
Vous trouverez de belles idées tatouages sur notre site.