tatouage sourcils

Le tatouage des sourcils est un maquillage permanent qui a énormément évolué avec le temps. Dans cet article, il sera question du tatouage ‘’sourcils’’ traditionnel mais aussi de la toute nouvelle technologie accessible en Amérique, que l’on nomme en anglais microblading. Il s’agit par de petites incisions dans la peau, d’insérer des poils qui auront l’apparence de vos vrais sourcils. L’effet est bluffant, esthétique et peut vous procurer des sourcils très distinctifs.
Les sourcils sont une partie du visage que les femmes ont toujours pris soin. De tout temps, elles les ont épilés, dessinés, maqués, tatoués. C’est que le sourcil est important dans l’expression non-verbale. Il sublime le regard et équilibre le visage. Il donne un air d’ingénue ou de quasi malabar, selon son épaisseur et son arc.
Le sourcil a suivi les modes. On l’a vu mince, touffu, dénudé, arqué, droit. On lui a appliqué crayon, teinture, poudre et autre maquillage. Certaines se sont même rendues jusqu’à l’épilation définitive ! Ouf… Oh malheur. Celles-là se doivent maintenant de dessiner le sourcil absent. Comme excellent moyen pour remédier à ce problème, il y a heureusement le tatouage. Cela permet ainsi de recréer un faux-semblant indélébile.
Se faire épiler définitivement est une décision qui doit être aussi réfléchie que le tatouage puisque c’est permanent. Imaginez lors de regrets… Pour le tatoué, il se doit de se rendre à des multiples traitements de détatouage au laser par un dermatologue. Pour la ‘’rasée du sourcil’’, les options sont heureusement plus nombreuses qu’auparavant. Le tatouage peut être une option mais ce n’est pas ce qui donne le plus une allure naturelle, bien que les tatoueurs ou esthéticiennes réussissent maintenant des tatouages 3d qui imitent le poil. Le tattoo est fait par petits motifs en minuscules coups, par minces traits.
Aujourd’hui, la tendance est au look naturel et de la couleur qui s’harmonise avec celle de votre chevelure. Vous désirez des sourcils discrets, non ? Finie l’époque de Brooke Shields des années 80 !
Si vous décidez de vous faire tatouer, il est ainsi préférable d’opter aussi pour ce look naturel. Le pigment d’encre de la couleur injectée par l’aiguille, entre le derme et l’épiderme, devra être de la même couleur que les sourcils. Si vous n’avez plus de poils, allez-y de la même teinte que vos cils ou un peu plus foncé que vos cheveux.
Il est aussi possible de se faire orner la peau de dessins de poils par une technique qui est temporaire pour une durée d’un an. Il s’agit pendant l’intervention au salon de tatouage et de perçage, d’injecter l’encre sur la couche supérieure de la peau, dans l’épiderme. En étant moins sous la surface cutanée, le marquage paraît plus réaliste.
Vous serez avisé par le tatoueur que le résultat, en sortant du studio, sera un peu frappant et plus foncé que par la suite. Les sourcils demeurent plus sombres les premiers jours mais la couleur tend à s’estomper rapidement.
Le tatouage ne laissera pas de cicatrices sur le visage.
Pour celles qui nous lisent et qui habitent en Europe, nous vous suggérons d’insister auprès de votre esthéticienne pour qu’elle s’informe sur la possibilité de suivre une formation en microblading. En Amérique, le tatouage de sourcils est de plus en plus rare depuis l’apparition de nouveau procédé miracle. On pourrait presque dire qu’il s’agit d’une greffe de poils, même si ceux-ci sont synthétiques. L’effet dure au maximum un an. Quant au prix, il en coûte 250 $ Canadiens donc environ 170 euros.
Pouvez-vous croire que vous n’aurez plus jamais à toucher à un crayon à sourcil de toute votre vie ?