tatouage temporaire

Utiliser les mots tatouages temporaires est un oxymore puisque les deux sont en contradiction. Le tatouage est un marquage cutané indélébile qui ne s’efface qu’en détatouage au laser chez le dermatologue. Le mot temporaire lui, indique une durée limitée dans le temps. Dire donc tatouage temporaire, réfère davantage aux dessins sur la peau, mais qui n’est pas gravé sous l’épiderme dans le derme. Le pigment de couleurs utilisé n’est pas de l’encre injectée avec une aiguille, mais un produit qui couvre la surface cutanée en ressemblant souvent en tout point à une parure tatouée.
Il existe de plus en plus de matériaux afin de réussir l’effet du tatouage éphémère. Pour les personnes hésitantes au tatouage, il s’agit de la meilleure des options. Faisons le point sur les différents choix qui s’offrent à vous.
Le henné est issu d’un arbuste épineux. On broie les feuilles afin d’en faire une poudre à laquelle on ajoute de l’eau et un colorant foncé comme du thé ou du café afin d’obtenir une couleur foncée. Du jus de citron est aussi incorporé pour permettre une meilleure fixation du colorant sur la peau. Le mélange forme une pâte que l’on applique sur la peau par la suite, en dessins, avec un calame. Dans sa forme la plus ancienne, ce tatouage éphémère provient du Maghreb et se nomme le Mehndi. Toutes les parties du corps peuvent être dessinées : le biceps, l’épaule, le cou, la nuque, les cuisses, les bras, les poignets, les avant-bras, les mollets, les chevilles, le ventre, le torse, le dos, la poitrine, etc. Mais les endroits où l’on n’en retrouve le plus originellement sont les mains y compris les doigts ainsi que les pieds. Le produit est appliqué sur la peau pendant 6 heures pour permettre le processus d’oxydation. Le tatou dure environ trois semaines.
Le henné naturel ne provoque aucune réaction cutanée et est totalement inoffensif. Par contre, est arrivé sur le marché du henné noir qui lui, est extrêmement toxique pour la peau. Il est chimique et se nomme PPD. Le produit, le paraphénylènediamine (ouf !) est ajouté en teinture au henné naturel dans l’objectif de le foncer pour qu’il ressemble au maximum à l’encre utilisé par le tatoueur dans les studios de tatouage et de piercing. Il est ainsi noir et permettrait la même teinte que le tatouage tribal. Mais malheureusement, non seulement il peut causer des maladies delà peau, mais peut même attaquer le système immunitaire et des difficultés au niveau des reins, des voies respiratoires et du foie. Il peut même favoriser certains cancers.
Le jagua est aussi de source naturelle. Tout comme le henné, il provoque une oxydation de la peau qui la marque. Le jagua permet un tattoo de couleur bleu noir, se rapprochant davantage de l’effet désiré. En fait, le jagua et le henné sont les deux seuls produits qui se confondent le plus avec le vrai tatouage. Les autres formes existantes de tatouage éphémère, tel que la décalcomanie, le air brush, les crayons et tout autre maquillage comme le eye liner étanche, s’effacent souvent après quelques heures et ne résistent pas aux couvertures pendant la nuit.
Si vous êtes un tant soit peu artiste, il vous sera possible de créer votre tatou avec un crayon Khôl. Après le dessin, vous n’aurez qu’à appliquer de la laque, du pansement liquide ou du vernis à ongles transparent pour le fixer comme il faut. Au préalable, bien nettoyer la peau avec de l’alcool à friction.
Il existe, pour celles qui ne veulent pas trop mettre de temps et qui sont moins habiles manuellement, de plus en plus de beaux motifs en décalcomanie, que l’on peut arborer avec fierté. Que ce soit du tatouage roses, de l’écriture tatouage, du tatouage bracelet, vous en trouverez pour tous les goûts. Plusieurs sites comme Sioou, Bernard Forever, Tatyyoo et Tem-Paris, vous en proposent des distinctifs et esthétiques. La tendance mode actuelle est à fond dans ce genre de décalcomanie. Exhiber avec des bijoux, de jolis perçages, des vêtements bien choisis et une coiffure dans le vent, vous ferez sensation avec votre look ! Signe de féminité et de liberté, il fait tourner bien des têtes.
On retrouve aussi des pochoirs qui permettent un dessin déjà tracé. Des tampons font aussi le même effet.
Bien entendu tous ces tatouages vont s’effacer selon l’endroit du corps où ils seront placés si l’endroit est exposé aux frottements ou non. Selon le type de peau, sèche ou grasse, la tenue en sera aussi affectée. Enfin dépendamment du contexte du port du tatouage, si vous allez à la plage, à une soirée ou à la piscine, le tattoo restera plus ou moins fixé pendant une durée différente.
Une nouvelle technologie est en vogue, qui permettrait un tatouage semi-permanent, depuis quelques mois. Il s’agirait là d’un marquage pouvant durer jusqu’à 6 mois. Au lieu d’appliquer l’encre sous l’épiderme, dans le derme, le fusil du tatoueur ne se rend qu’à une couche plus superficielle de la peau. L’encre qui est utilisée dans ce procédé est plus liquide que l’encre des tatoueurs conventionnelle. Vous devrez bien choisir votre salon, car certains cas de tatouages ont été répertoriés comme étant indélébile. Après plusieurs années, les tatous sont demeurés intacts… Et les personnes ont dû garder ce symbole de façon permanente.