Tattoocompris

Des tattoos pour tous les goûts

Votre tattoo est ici

Décider de se faire tatouer la peau demande un long temps de réflexion. On ne doit pas décider impulsivement, car ça restera gravé à vie. Un tatouage est une marque permanente d’un choix fait dans le moment présent. Mais qu’en sera-t-il de son immortalité demain ? Votre tatouage sera-t-il toujours d’actualité dans 20 ans ? Dans 40 ans ? Un tatouage est une forme d’expression de soi. Il s’agit d’un message corporel envoyé aux autres pour définir qui on est. Mais il faut le faire avant tout pour soi et être prêt l’assumer. C’est une étape importante qui évoque une période d’affirmation de son identité. Nous vous suggérons aussi de bien choisir votre tatoueur. Lisez notre FAQ à ce sujet.

La mode est au tatouage et au piercing, car oui, il s’agit de mode et elle va défile, surtout dans le domaine du tattoo. Le look actuel masculin est au tatouage tribal, aux biceps saillants sous le t-shirt et à la barbe. Auparavant, le tatouage était laissé aux punks et aux skinheads arborant la croix gammée et le crâne rasé, symbole de leur anarchie ou au gang de motards malabars en cuir.  On voit le tatouage  aujourd’hui, exhibé  par des gens de styles et de signes non distinctifs. On le porte pour l’aspect esthétique. Même grand-mère possède son motif cutané. Les studios de tatouage et de bijoux de perçage poussent à une vitesse folle dans les milieux urbains. Raison de plus pour bien choisir son modèle de tatouage sans se laisser trop influencer.  Quelques parties du corps plus cachées par les vêtements laissent place à une certaine discrétion : nombril, fesses, poitrine et alvéole pour les femmes ainsi que mollet. Mais pour qui veut révéler son tatouage en toute liberté, on cible les épaules, le cou, les avant-bras, les biceps, les bras, le torse, l’omoplate, le poignet, la nuque,  les oreilles, le dos et même le visage. Si vous êtes quelqu’un qui portez des colliers, des bracelets, des boucles d’oreilles ou autres parures, portez attention pour  ne pas qu’ils cachent votre tatouage.

De toute évidence, on ne peut aborder le projet d’un tatouage comme on gère une envie de renouveau capillaire. Si on n’aime pas la coupe, des cheveux, ça repousse et si la couleur ne nous plaît pas, on change de teinture ! Il en est tout autrement du tatouage qui lui, est un marquage qui reste… encré, pour ne pas faire de jeux de mots.

Le dermographe, outil du tatoueur, permet à l’aiguille de percer l’épiderme jusqu’au derme. Un pigment  est injecté pour colorer la peau. Pour ceux qui se lassent ou regrettent leur tatouage, il y a possibilité de se faire détatouer au laser par un dermatologue ou un tatoueur. Il existe aussi le recovering ou méthode de recouvrement qui consiste à se faire dessiner un autre motif pour cacher l’ancien. C’est bluffant comme effet !

La scarification est en progression aussi, laissant un dessin indélébile par cicatrice sur la peau.

Dans notre collection, vous trouverez plusieurs thèmes et styles: tatouage tribal, plume, phrase, polynésiens, Maori, biomécanique, rose et bien plus encore ! Notre menu est séparé par haut du corps, bas du corps, style, thème et éphémère. Nous vous suggérons aussi d’aller lire nos blogues, toujours d’actualité.

Certains tatous sont unisexes : autant tatouage homme que tatouage femme.

S’offrent à vous les tatouages éphémères, si vous ressentez une hésitation et n’êtes pas prêts à faire le grand saut de la permanence. Vous pouvez opter pour le henné, l’encre australienne, le jagua ou les décalcomanies. Vous trouverez plus d’informations sur le sujet dans la section « éphémère » de notre menu.

Nous vous souhaitons une belle visite sur notre site et espérons sincèrement que vous y trouviez VOTRE tatouage, celui dont vous rêvez. Nous vous invitons à venir régulièrement, car s’ajoutent des milliers d’images chaque semaine.

Nous vous invitons à nous faire parvenir une photo de votre tatouage et il nous fera plaisir de la mettre en ligne !

BLOGUE

mamelon_1
mamelon_1
mamelon_1
mamelon_1

Le tatouage en 3D pour les mamelons reconstruits

Non il ne sera pas ici question des dangers de certaines encres de causer le cancer. Non. Dans un élan plus positif, nous nous pencherons plutôt sur l’aide incroyable queRead more
tatouage_mastectomie
tatouage_mastectomie
tatouage_mastectomie
tatouage_mastectomie

Le tatouage au service de la santé

Lors des recherches effectuées un peu partout sur le Web pour en connaître davantage sur le sujet du tatouage après une mastectomie, je fus surprise de constater que les dessinsRead more
tatouage_terre
tatouage_terre
tatouage_terre
tatouage_terre

Le tatouage à travers le monde

On pourrait en avoir pour des pages et des pages sur le sujet du tatouage à travers le monde. On retrouve beaucoup de classiques selon les endroits du globe. QuandRead more
bras
bras
bras
bras

Quoi ? Vous n’êtes pas encore tatoués ?

On le dénombre bien parmi la population, de plus en plus de gens choisissent de faire orner la peau de motifs. La tendance est plus élevée chez les 25 àRead more

FAQ

Où le pigment de l’encre est injecté ?
Trois couches composent la peau : épiderme sur le dessus, le derme au centre et l’hypoderme en dessous. Le tatoueur injecte l’encre avec son aiguille, entre le derme et l’Épiderme. Le tatoueur doit être précis, car si l’aiguille est enfoncée trop profondément, la peau va saigner et le tattoo restera diffus. Cela va aussi occasionner des douleurs. Si le tatoueur, au contraire, ne pique qu’en superficie de la peau,  il atteindra l’épiderme, partie de la peau qui se renouvelle aux 28 jours. Le tatouage disparaîtra. Il ne sera pas indélébile et permanent. Ce sont les papilles dermiques qui retiennent l’encre à sa place.
Comment choisir mon tatoueur ?
Des artistes du tatouage, il y en a beaucoup, mais des bons, pas mal moins… Idéalement, demander aux gens de votre entourage s’ils en connaissent. Rien de mieux que des références dans le domaine du tattoo ! On commence donc par la stratégie très efficace du bouche-à-oreille. Le tatoueur choisi doit travailler avec passion et être bon en dessin. De plus, dites-vous que s’il a une liste d’attente, aussi petite soit-elle, c’est de bon augure ! Il a des clients ! Enfin, le studio de tatouage doit être impeccable et le matériel utilisé, stérile. Il met des gants et tout est nickel autour de lui.
Y a-t-il un moment préférable dans l’année pour se faire tatouer ?
Oui, en fait, pas l’été si la zone tatouée n’est pas cachée du soleil. L’exposition au soleil avant n’est pas recommandée, car elle épaissit la peau et la fait desquamer. Les quatre semaines suivantes, le soleil est aussi à éviter, car c’est la période de cicatrisation. Le soleil est l’ennemi juré de votre tatoo. Votre peau peut brûler et faire des cloques. La netteté du dessin pourrait être entachée. Il vaut mieux se faire tatouer de septembre à avril pour être certain de ne pas s’exposer accidentellement au soleil. Une fois cicatrisée, vous devrez appliquer une crème solaire avec un FPS de 30 minimum si vous voulez conserver la brillance de vos couleurs.
Y a-t-il des endroits plus sensibles que d’autres ?
Oh que oui. Du coup, se faire tatouer est loin d’être facile, mais certaines parties du corps sont plus tolérantes, car il y a moins de cellules nerveuses et que la peau est plus épaisse. On note comme endroits plus sensibles : l’intérieur des bras et des cuisses, les paupières, les coudes, la partie qui longe la colonne vertébrale, les genoux, le cou, les mains, l’aine ou les pieds.  Commencez par des endroits comme les épaules, le dessus des bars, le derrière des mollets, le centre du ventre et les fesses. Si vous tolérez bien, vous pourrez oser aller plus loin.
Dois-je prendre des précautions particulières avant et après ?
Puisque les aiguilles vont entrer dans votre peau, entre le derme et l’épiderme pour y injecter l’encre, vous devez vous sentir reposé pour être moins sensible à l’agression. Car oui, le tatouage blesse le corps. Il ne faut pas se le cacher. Donc la veille, on se couche tôt et on évite l’alcool qui rend le sang plus fluide. Éviter aussi les anti-inflammatoires et l’aspirine dans le même objectif. Si vous êtes une femme, ne vous présentez pas au studio de tatouage pendant vos menstruations ou en SPM, car vous serez moins tolérantes à la douleur. Suivez à la lettre les conseils après tatouage de votre artiste. Vous devrez conserver votre pansement pendant la durée requise. Vous devrez appliquer une pommade pour un certain temps et laver votre tatou chaque jour.
Que puis-je faire si mon tatouage est raté ou que je ne l’aime plus ?
Restez calme ! Il y a des solutions. En fait, deux s’offrent à vous. D’abord, vous pouvez vous le faire enlever par la technique du détatouage. Aux deux mois, vous devrez vous présenter au spécialiste pour supprimer petit à petit, l’encre par laser. Par contre, cette méthode, bien que moins abrasive que la dermabrasion de l’époque peut quand même laisser de petites cicatrices. Si la première solution ne vous plait guère, allez-y pour un recovering, ou cover-up ou recouvrement. On peut décider de camoufler une partie du dessin du tattoo ou le faire fondre en entier, tout est possible. Le résultat peut être stupéfiant.

Nous sommes

Tattoocompris